The Milcho Leviev (& Art Pepper) Quartet – Blues For The Fisherman

MilchoLevievBluesForFisherman

 

The Milcho Leview (& Art Pepper) Quartet – Blues For Fisherman (1980)

1 – True Blue
2 – Make A List, Make A Wish
3 – Sad, A Little Bit
4 – Ophelia
5 – Goodbye
6 – Blues For The Fisherman

Milcho Leviev – piano / Art Pepper – alto sax / Tony Dumas – bass / Carl Burnett – drums
Enregistré au Ronnie Scott’s Club, les samedi 28 et dimanche 29 Juin 1980
1985 TAA/MOLE Records Productions Limited

ArtPepperQuartet_1

Ce disque est la rencontre entre le pianiste bulgare vivant aux US Milcho Leviev et le trio du saxophoniste alto de la West Coast, Art Pepper.

Disons le de suite, Art Pepper est mon autre alto fétiche avec Jackie McLean. Débutant dans les années 40 dans les orchestres de Benny Carter et surtout de Stan Kenton (alors l’archétype du big band swing « sophistiqué » blanc), il s’impose dans les années 50 à Los Angeles comme une des icones du jazz West Coast, imposant un son original et niant toute influence de Charlie Parker, à l’instar de Lee Konitz et de Paul Desmond.

Ses meilleurs disques dans les années 50 :
ArtPepperModernArt

ArtPepper+Eleven

 

Sa carrière est cependant brisée par son addiction à l’héroïne qui lui vaut de longues années de prison dans les années 60. C’est pendant ces années d’incarcération qu’il fait évoluer son jeu, influencé par l’écoute de John Coltrane. Il sort de prison est tombe gravement malade, passant 4 ans en résidence hospitalière.
A sa sortie, il écrit en collaboration avec sa femme Laurie son autobiographie Straight Life, ouvrage saisissant d’honnêteté sur la vie d’un Junkie.

ArtPepperStraightLife

Sa carrière prend alors un nouvel essor : il ajoute à la pureté et à la poésie originelle de son jeu, une intensité et une prise de risque qui en font le saxophoniste le plus bouleversant des années 75-80. Et à mon goût le plus sous-estimé, car en dehors de tous les mouvements de l’époque (free et jazz rock).

A noter une série de trois, puis au total neuf disques lives de 1977 au Village Vanguard, en quartet avec George Cables, George Mraz et Elvin Jones :

ArtPepperVillageVanguard

Un peu avant sa mort (en 1982), Milcho Leviev remplace George Cables au piano de son quartet régulier. La fusion avec ce dernier est sidérante. Milcho Leviev, véritable génie virtuose des claviers, apporte son incroyable mélange de recherche harmonique et de jeu funky et lyrique assez unique dans le jazz. Blues For Fisherman nous dévoile en concert deux musiciens en état de grâce, mêlant assurance, maturité, inventivité et fragilité, et produisant une performance d’une intensité émotionnelle magique…

MilchoLeviev

(Sources prises en partie sur Allmusic.com (merci AMG ), au fur et à mesure de mes longues écoutes d’Art Pepper, et dans mes souvenirs (première écoute de Make A List, Make A Wish à la radio en 81, en direct du festival de Nice, et disque redécouvert par hasard il y a quelques mois)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *