Max Roach, une petite histoire du jazz 4 – Années 80

4 – ANNEES 80/90

1982 – Max Roach Quartet : In The Light
Cecil Bridgewater (trompette), Odeon Pope (sax tenor), Calvin Hill (guitare basse), Max Roach (batterie)

Son dernier quartet, magnifique et puissant

1986 – Max Roach Double Quartet : Bright Moments
Max Roach Quintet : Cecil Bridgewater (trompette), Odeon Pope (sax tenor), Tyrone Power (guitare basse), Max Roach (batterie)
+ Uptown String Quartet : Diane Monroe (violon), Lesa Terry (violon), Maxine Roach (alto), Zela Terry (violoncelle)

Le Double Quartet de Max Roach avec sa fille Maxine. L’utilisation du quatuor à cordes n’a pas d’équivalent, notamment dans son exploitation rythmique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *