Mix Culture

Smile J’aime ce petit voyage vocal ! J’ai eu la chance de voir du Kabuki au théâtre Ginza de Tokyo, c’était… un grand souvenir !

Et tiens, cela me permet de poser ici deux pièces musicales que j’aime beaucoup, tout en mettant en relation deux styles musicaux qui me tiennent à cœur.

Africa – Tears and laughters est un de mes albums préférés du pianiste sud-africain Abdullah Ibrahim, connu aussi sous son nom « américain » de Dollar Brand. C’est une des plus belles réussites de jazz africain à mes oreilles. Voici le sublime Ishmael, sur lequel Abdullah Ibrahim et le saxophoniste Talib Qadr psalmodient des versets du Coran :

Vingt ans après, quelques irréductibles rapeurs californiens sortent, sous le nom du producteur Omid un des plus beaux ovnis du hip hop underground : Beneath the Surface. Ishmael est samplé sur un excellent « Farmers Market of the Beast », ou se succèdent une bande de joyeux fous : Xoxolanxinxo, Jizzm, Radioinactive, Awol One et Circus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *