A la mémoire de Zulma

A LA MEMOIRE DE ZULMA

Vierge-folle hors barrière et
D’UN LOUIS
Bougival, 8 mai .

Elle était riche de vingt ans,
Moi j’étais jeune de vingt francs,
Et nous fîmes bourse commune,
Placée, à fond-perdu, dans une
Infidèle nuit de printemps…
La lune a fait trou dedans,
Rond comme un écu de cinq francs,
Par où passa notre fortune :
Vingt ans ! vingt francs !… et puis la lune !
-En monnaie-hélas-les vingt francs !
En monnaie aussi les vingt ans !
Toujours de trous en trous de lune,
Et de bourse en bourse commune…
-C’est à peu près même fortune !

* * * * *

-Je la trouvai-bien des printemps,
Bien des vingt ans, bien des vingt francs,
Bien des trous et bien de la lune
Après-Toujours vierge et vingt ans,
Et … colonelle à la Commune !

Tristan Corbière – Les Amours Jaunes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *