Dick Annegarn

J’adore Dick Annegarn, cet doit être le seul chanteur dont je connais par cœur une grande partie du répertoire. J’ai déjà posté sur ce fil l’égotiste, on trouve Bébé Eléphant sur le fil des chanteurs Zèbres, et j’avoue avoir du mal à supporter qu’il est impossible de trouver une version vidéo de Mireille chantée par lui sur le net !

J’aime ses chansons naïvement écolo comme Sacré Géranium, ses rimes simplettes style : »et toi le chien, je te prive de rien, remue donc ta queue, fais moi tes beaux yeux », et son délicieux refrain « Ah c’qu’on est bien dans ce jardin, loin des engins, pas besoin de sous pour être bien, pas besoin de vin pour être saoul »

Dick Annegarn a surtout écrit des petits chefs d’œuvre tragi-comiques comme l’Institutrice, le grand diner ou volets fermés, ce dernier j’adore encore le chanter, en exagérant sur « la bouilloire booooouuuuuut ». J’ai vu il y a pas mal d’années une version live à la télé sur Canal Plus où les journalistes se moquaient de sa façon un peu ridicule de chanter, sans connaitre l’artiste apparemment… Rahhh, bande d’ignares Smile

Dick Annegarn est aussi un guitariste virtuose, et s’est même essayé au funk, ici avec les musiciens d’Albert Marcoeur.

Toute une époque épique pour moi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *