Occident, mad men & Taijitu

330px-Yin_yang.svg

 

 


Tout le monde connait cette représentation graphique du Yin / Yang, mais peu savent qu’elle se nomme taijitu.

Sur son blog décrire le monde tel qu’il est, Mumen nous explique que pour la civilisation chinoise, le taijitu est « la figure du faîte suprême ». Il représente le mouvement d’alternance des qi yin (noir) et yang (blanc) inconcevables l’un sans l’autre et recelant chacun un germe de l’autre (cf. Wikipedia).

Cette figure est absolument symétrique, et représente l’équilibre idéal. Dans son article Le taijitu de l’Occident, Mumen se pose la question de savoir si un taijitu pourrait représenter un monde qui ne serait pas équilibré, et ce qu’il pourrait dire de ce déséquilibre. Il se met donc en tête d’imaginer le taijitu de l’Occident…

Je ne vais pas détailler ici tout son cheminement, et vous invite à aller lire directement l’article sur son blog.

 

Voici donc le taijitu de l’Occident !

 


Taijitu-de-l-Occident

Ce que me dit cette représentation, c’est que quand l’Ordre se croit l’unique représentant des choses dans l’univers, il crée énormément de désordre. Ce qui ne surprendra personne. J’ai ressenti que ce trou noir était la folie qui gouverne notre monde…
…Je voudrais croire que cette forme déformée peut nous parler, qu’on peut reconnaître notre époque sans aucun mot à sa simple contemplation.
Mumen.


Noma Bar, Avinoam Noa Bar de son vrai nom, est un illustrateur israélien vivant à Londres depuis 2001. Il se présente avant tout comme un artiste de la paix, croyant à la possibilité de chacun de dialoguer, même en ayant la nationalité de pays en conflit.

Ses illustrations sont reconnaissables au premier coup d’œil, faites d’aplats en opposition, graphiquement simples et épurés.

 

Je m’intéresse aux espaces négatifs. Lorsque je vois deux verres, je suis intéressé par l’espace vide entre les deux verres. J’aime montrer ce qui est caché.
Noma Bar

 

noma-bar-mad-men-for-empire

Mad Men
for empire


Il n’y a bien sûr rien à voir ici avec Tao, Yin Yang et taijitu. Le noir s’impose au blanc – les oppositions sont quasiment inversées : homme / femme, jour / nuit, chaud / froid, haut / bas, extérieur / intérieur, blanc / noir, droite / gauche.

 

N’empêche, ne pourrait-on pas croire que l’on peut reconnaître notre époque dans cette illustration de Noma Bar, sans aucun mot, à sa simple contemplation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *